7 Trucs pour parler en public sans peur

Share Button
parler en public

parler en public

Il fut un temps où je n’avais peur de rien. J’avais 11 ans et je participais à un concours. Il fallait raconter une histoire. J’avais commencé l’exercice avec confiance et j’avais même capté l’attention de la salle jusqu’au moment où… J’ai entendu quelqu’un, assis au premier rang, qui a fait un commentaire sur mon physique. Catastrophe ! Tout est parti en cacahuètes. Je ne me rappelais plus de mon histoire, j’ai perdu toute ma concentration et j’ai commencé à transpirer et à avoir le vertige.

Et depuis ce jour, m’exprimer en public a été pendant longtemps difficile pour ne pas dire un calvaire.

J’ai fait depuis beaucoup de chemin et suis parvenue à dépasser ma peur de parler en public. Je peux désormais parler dans n’importe quelle circonstance et devant n’importe quel auditoire même si cela est imprévu et même si j’éprouve toujours un peu de nervosité. Je suis capable de maîtriser ces émotions. Cela n’a pas été une mince affaire mais je suis fière d’y être parvenue par le biais de plusieurs méthodes et techniques à travers les années.

Laissez-moi partager avec vous mes petits trucs persos pour bien parler en public, j’espère de tout cœur qu’ils vous aideront vous aussi.

1) Admettez votre nervosité

Il n’y a aucun mal à admettre ouvertement que vous vous sentez un peu nerveux avant de prendre la parole. En procédant de la sorte, votre auditoire excusera vos éventuelles maladresses pour autant qu’elles se manifestent plus tard. Et surtout vous vous enlevez de la pression car vous savez maintenant que votre public n’attend pas de vous que vous soyez l’as du micro doté de mille prouesses. Imaginez leur surprise lorsque vous leur offrirez la meilleure présentation dont vous soyez capable et cela même après leur avoir confié votre nervosité. Ils seront enchantés et se sentiront plus proches de vous et plus enclins à écouter ce que vous avez à leur dire.

La meilleure façon de faire cela est de plaisanter. Voici un exemple qui marche bien : « Sur mon chemin jusqu’ici, seul Dieu et moi-même savions ce que j’allais vous présenter – adoptez une attitude un peu nerveuse mais souriante – « A cet instant précis, seul Dieu sait ce que je voulais vous dire ! »

2) Evaluez et redéfinissez votre auditoire

Redéfinir votre auditoire veut souvent dire changer la façon dont vous le percevez. Au lieu de les considérer comme des auditeurs qui vous évaluent, peut-être vous suffit-il d’imaginer que ce sont d’autres étudiants qui font la queue et devront faire leur présentation juste après vous. Ils sont aussi tout autant nerveux et il n’y a aucune raison pour vous de ne pas l’être non plus.

Ou alors imaginez que ce sont de vieux amis que vous n’aviez pas revus depuis 10 ans. De cette façon, vous pouvez garder le contact visuel en essayant de vous rappeler de l’endroit où vous aviez vu telle ou telle personne avant. Pour votre auditoire, il vivra cette présentation comme particulièrement amicale et personnelle.

N’essayez pas de vous convaincre que ce sont des bébés en pampers ou que personne n’est dans la salle comme le suggèrent certains livres. C’est très, très difficile de vous convaincre que vous êtes seul alors qu’en fait vous êtes bien en train de vous adresser et de parler à quelqu’un.

3) Investissez dans du support visuel

Imaginez une présentation Powerpoint avec de magnifiques pages et des notes impressionnantes données aux membres de votre auditoire. La moitié du temps, leurs yeux ne seront pas sur vous. Ils parcourront le dossier remis et concentreront leur attention sur la présentation Powerpoint de pro que vous avez faite. Cela va beaucoup vous aider car vous pourrez alors parler à des gens qui ne vous regardent pas avec insistance. Et lorsqu’ils vous regardent, vous porterez votre concentration et attention à d’autres personnes qui ne vous regardent pas. Donner un discours à des personnes qui ne vous scrutent pas peut être pour certains beaucoup plus facile.

4) Commettez volontairement des erreurs

C’est un autre truc que je vous encourage d’essayer. Une fois j’ai maladroitement laissé tomber mes notes par terre, et pendant que je les ramassais, j’ai averti mon auditoire que la présentation serait un peu plus confuse après cet épisode. J’ai entendu des rires et vu des clins d’œil provenant de l’auditoire.

L’idée est de gagner le contrôle de votre public. Si vous arrivez à les faire rire et à les rendre plus interactifs avec vous, votre présentation ou votre discours aura un côté sympa, agréable et décontracté, ce qui aura pour conséquence que vos auditeurs s’en rappelleront mieux que d’autres discours très formels ou directifs. Vous verrez après quelques essais, vous commencerez à trouver l’exercice facile et aurez du plaisir à le faire.

5) Parlez à une personne à la fois

Une des choses les plus terrifiantes à propos des discours à faire devant un large public, c’est cette impression de foule. Le simple fait de regarder la foule, muette et en silence dans l’unique but de vous écoutez parler peut vous donner la chair de poule. Pour ne pas être dans cet état désagréable, il vous suffit de parler à une personne à la fois.

Choisissez un membre dans votre auditoire et dédiez-lui votre présentation entière. Prétendez qu’aucune autre personne ne vous prête attention. Quand quelqu’un vous pose une question, changez votre angle de regard et répondez en regardant la personne qui vous a posé la question, un peu comme si vous étiez tous deux dans un café en train de papoter. N’est-ce pas le meilleur moyen de gérer la foule ?

6) Affirmez haut et fort vos opinions

Tout comme dans le blogging, n’importe qui peut copier un article et le coller dans un blog. Cependant, les gens qui lisent les blogs ne veulent pas seulement être au courant des choses qui se passent mais souhaitent connaître l’opinion de certains bloggeurs par rapport à un sujet précis.

Quand vous parlez ou faites une présentation, essayez de capturer quelques opinions personnelles sur le sujet. Bien sûr, cela doit être préparé avant la présentation. Néanmoins, vous devez faire comme si l’idée vous était arrivée juste à l’instant où vous parlez. Cela fera la différence avec les autres présentations et quand vous observez l’expression des visages de votre public, cela placera votre présentation à un autre niveau. C’est à ce niveau, que vous commencerez à avoir un réel plaisir et à vous amuser.

7) Amusez-vous

C’est le truc le plus important, l’astuce à ne pas oublier. Amusez-vous avec la foule. Essayez de nouvelles méthodes de présentation efficaces et qui donneront le sentiment à vos interlocuteurs d’avoir assisté à une des meilleures présentations de leur vie. Essayez avec une approche plus drôle ou alors marchez dans la salle au lieu de rester statique sur la scène ou devant un pupitre. Prenez plaisir à mener des expériences sur le comportement humain et vous constaterez que parler en public n’est décidément pas si terrible.

Et rappelez-vous: il n’y a pas d’échecs, seulement des résultats différents.

Amusez-vous !

Share Button

Speak Your Mind

*